Archives de l’auteur : admin

Une identité professionnelle plurielle

De la  photographie à la psychologie…en passant par l’agronomie.

La vie est intéressante, étonnante et pleine d’opportunités à saisir. Jeune, j’étais passionné par la nature et la photographie (dias & argentique). A l’époque, je m’étais orienté vers des études d’agronomie à la Faculté de Gembloux, en Eaux & Forêts. J’ai eu la chance de travailler sur plusieurs projets en lien avec la conservation de la nature et l’écologie, et aussi, de fonder une a.s.b.l. « Chouette nature » active durant 20 ans avec pour objectifs des animations sur la nature pour les enfants ainsi que des études sur des oiseaux en forêt. Les années passant, mon intérêt était grandissant pour la relation d’aide et la psychologie en particulier. Ma réorientation professionnelle s’est articulée sur une licence en Psychologique clinique à l’ULB et une formation en psychothérapie systémique à l’asbl Systemo de Malonne. Aujourd’hui, j’exerce le métier de psychologue clinicien en consultation et dans une équipe mobile de soins psychiatriques pour adultes… et j’ai conservé un intérêt particulier pour la nature et la photographie.

La route bleue

Selon l’état d’âme du photographe, les clichés nous font voyager d’un aspect à l’autre de la route. Laurent nous parle de mouvement, de vitesse, de danger, de solitude. Il nous montre aussi d’éphémères instants passés aux filtres du flou, de la pluie, de la neige et des éclairages durs des bords de route ou des véhicules.

Les clichés sont tirés en cyanotype où les coups de pinceaux sont volontairement apparents ; ces derniers renforcent le dynamisme des photos ou ajoutent parfois de la confusion. La route est bleue, les virages sont réalisés pour la plupart avec du café ou du thé, parfois avec d’autres tanins ou des chimies. Telle une étude, différentes versions d’une même photo sont montrées ; chacun découvrira celle qui lui plaira le mieux.

86p. 20x25cm.

Prix: 35,00€ +fdp (ou retrait)

Pour commander le livre, envoyez un mail à laurent.colmant@hotmail.com

Insolite chemin de fer

Ce livre a été réalisé dans le cadre du cours de photographie à l’Institut d’Enseignement de Promotion Sociale de Philippeville-Florennes. Il nous plonge au cœur de l’activité de l’a.s.b.l. du Chemin de Fer à Vapeur des 3 Vallées qui fait figure insolite dans le paysage ferroviaire : les locomotives sont impressionnantes et captent le regard, les épaves à l’épreuve du temps sont chargées de mystère, le travail des nombreux bénévoles et du personnel est dévoilé et le voyage à toute vapeur laisse des souvenirs impérissables. Le livre photo rend hommage à l’immense dévouement des bénévoles et du personnel qui inlassablement restaurent, entretiennent et font circuler ce matériel ferroviaire issu d’époques révolues.

88p. 20x25cm.

Prix: 35,00€ +fdp (ou retrait)

Pour commander le livre, envoyez un mail à laurent.colmant@hotmail.com

Le Frasnien… au fil de la pierre

Ce livre a été réalisé dans le cadre du cours de photographie à l’Institut d’Enseignement de Promotion Sociale de Philippeville-Florennes. Le reportage photographique nous plonge au cœur de l’activité du Groupe Carmeuse  sur le site de Frasnes-lez-Couvin où y est exploitée une carrière de calcaire frasnien située à flanc de colline. A travers ce livre, ce sont les différentes phases de l’exploitation qui sont dévoilées : le forage mécanisé des puits de mines, les puissants tirs de mines, les véhicules aux capacités de tonnage impressionnantes, l’usine sillonnée par de multiples bandes transporteuses aboutissant à des unités de concassage, de tris ou de stockage et enfin l’expédition de la pierre.

63p. 20x25cm.

Prix: 35,00€ +fdp (ou retrait)

Pour commander le livre, envoyez un mail à laurent.colmant@hotmail.com

« Zoom sur votre patrimoine » Belgique – Concours photo

Faisant suite au concours « Zoom sur votre patrimoine. Wallonie », ma photo de locomotive « prêt pour le départ » prise dans la rotonde de Mariembourg a été soumis au jury national…et elle a été retenue! Nous sommes une quarantaine de photographes à être lauréats pour le niveau national. L’ensemble des photos formera une exposition présentée dans différents lieux en Wallonie : Bouillon, Liège, Malmedy, Tournai, Bouvignes et Chastre ainsi que d’autres lieux à Bruxelles et en Flandres.

Le vendredi 21 septembre aux Halles Saint-Géry à Bruxelles, le Ministre bruxellois Pascal Smet a remis, en présence des représentants du Ministre wallon du Patrimoine et de la Ministre de la Culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles, les prix aux 40 photographes lauréats du concours « Zoom sur votre patrimoine. Belgique ».

Photo Guy Focant SPW Agence Wallonne du Patrimoine

Photo Guy Focant SPW Agence Wallonne du Patrimoine

Photo Guy Focant SPW Agence Wallonne du Patrimoine

Les photos des 40 lauréats sont exposées à l’extérieur des Halles Saint-Géry

De l’argentique au numérique

Il y plus de 30 ans, je m’exerçais à la photographie argentique pour avoir un souvenir, un témoignage de mes observations d’oiseaux, d’animaux et de paysages sublimes. C’était l’époque de la diapositive qui fournissait une solution  économique en évitant le tirage papier qui est était beaucoup plus onéreux. J’ai eu aussi la chance de pouvoir m’exercer au tirage noir & blanc dans un laboratoire lorsque j’étais à l’université. Les premiers boîtiers numériques apparaissaient et signaient le déclin de l’argentique. S’en est suivi pour ma part une période de flottement par rapport à la photographie : l’argentique se raréfiait et devenait très cher tandis que le numérique était encore loin d’offrir la qualité en prise de vue et les possibilités de travail en post-traitement tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Récemment, j’ai recommencé la photographie en suivant des formations à l’IEPS de Philippeville-Florennes. J’ai renoué avec la photographie noir et blanc. Puis je me suis intéressé au tirage cyanotype qui offre d’autres possibilités artistiques. Par exemple, un négatif au format A2 est couché sur une feuille de papier aquarelle enduite d’un mélange de deux sels de fer, l’un est photosensible et l’autre fournit le pigment bleu. Puis, cette feuille est exposée au soleil durant plusieurs minutes pour être ensuite rincée. On obtient ainsi une première image qui va être retravaillée avec des tanins pour modifier la teinte bleue de prusse initiale.

 Suivez-moi sur https://www.facebook.com/laurent.colmant

La consultation

Un premier entretien permet de clarifier si un suivi psychologique est opportun d’après les difficultés rencontrées. Il permet aussi de discuter des modalités liées à la consultation tels le secret professionnel, le rythme des séances, le paiement et les remboursements tels qu’ils sont organisés par les mutuelles.

La consultation s’adresse à tous, enfants, adolescents et adultes. Les séances sont en individuel, en couple ou en famille.

Les raisons pour consulter sont extrêmement diversifiées; en voici quelques exemples  :

Chez l’enfant et l’adolescent:

  • La tristesse, l’anxiété et la dépression, un deuil, une maladie chronique…sont autant de raisons de mettre en place un suivi pour l’enfant.
  • La séparation des parents ou la recomposition familiale sont aussi des moments importants dans la vie de l’enfant. Un accompagnement psychologique de l’enfant est parfois indiqué lorsque la séparation des parents est difficile; les séances sont alors un lieu de parole neutre et confidentiel pour l’enfant.
  • Des comportements qui posent question ou qui sont problématiques amènent souvent les parents à consulter afin d’avoir un avis psychologique ou un bilan en vue d’une réorientation (ex. haut potentiel, autisme, « autisme virtuel », retard mental,…)
  • Des difficultés scolaires tantôt liées à l’enseignement, tantôt liées à la relation avec les autres élèves.
  • Pour les enfants en difficulté scolaire, un bilan Q.I. est une première démarche qui permet d’évaluer globalement ses capacités. L’évaluation est possible à partir de l’âge de 4 ans pour permettre une pris en charge précoce. Cette démarche peut-être est suivie d’un bilan logopédique ou neuropsychologique selon les nécessités.
  • Très souvent, les parents sont demandeurs d’une guidance parentale pour accompagner au mieux leur enfant. Dans le respect de la parole de l’enfant, des moments sont prévus avec les parents pour réaliser l’anamnèse, faire le point sur l’évolution de leur enfant et éventuellement les conseiller.

Chez l’adulte :

  • Des difficultés de couples ou familiales incitent souvent à consulter tant ces moments là sont compliqués à vivre et à traverser;
  • Certains deuils sont douloureux et soulèvent bien des questions. Un accompagnement est parfois opportun.
  • Les colères, l’anxiété, les phobies… compliquent parfois le quotidien. La consultation peut alors viser une meilleure gestion des émotions.
  • La consultation peut aider à mieux gérer les ce que l’on appelle les troubles du sommeil: difficultés d’endormissement, insomnie, réveil précoce. Il est en est de même avec des difficultés ou troubles liées à la sexualité.
  • Des difficultés professionnelles mènent parfois à l’épuisement psychique et physique voire au burnout. Souvent l’arrêt de travail est inévitable et il est alors temps de consulter afin d’identifier ce qui a conduit à cet état d’épuisement et de trouver les bonnes stratégies pour améliorer cet état.
  • Enfin la consultation s’adresse aussi aux personnes qui souffrent d’une dépression, d’une mauvaise gestion de l’alcool, ou d’un autre trouble psychiatrique (trouble bipolaire, schizophrénie,…).